Joseph Ponthus, l’invité de cette fin d'année à St Jo Lorient

La conférence de Joseph Ponthus s’est déroulée le 17 décembre dernier

Invité par Mathias Le Bayon, professeur documentaliste à Saint Joseph-La Salle Lorient, Joseph Ponthus est venu parler auprès d’étudiants de son premier roman : « A la ligne : Feuillets d’usine » et débattre avec eux du lien entre démocratie et monde du travail en envisageant leurs limites.

Ancien ouvrier intérimaire dans le secteur des usines et abattoirs de Bretagne, ce homme lettré a écrit un livre, sous une forme poétique, sur le quotidien de la condition ouvrière et la pénibilité du travail dans ces lieux. Dans son roman, il décrit les gestes, les bruits, les cadences répétitives, la fatigue et les divagations. Il aborde également le déclassement social. A propos de cela, il dit : « On entend qu’il n’y a plus de classe ouvrière. C’est plutôt qu’il n’y a plus de conscience de classe ouvrière. Le capitalisme a triomphé. Il a segmenté les hommes et le constat s’applique jusqu’à l’intitulé de leur poste. On ne dit plus ouvrier, mais opérateur de production ; on ne dit plus chaîne, mais ligne...»

Au cours de cette conférence, Joseph Ponthus a véritablement captivé son public et nombreuses furent les questions qui lui ont été posées.

 

Voici une vidéo sur l’auteur et l’engouement qu’a généré son roman dans le monde littéraire français : 

 

Le 06 janvier 2020 à 15:51

< Revenir aux actualités