La 1ère promotion du bachelor sciences forensiques à ouvert à St Jo

Le 24 août dernier, Amandine Vaillant, responsable de l’enseignement supérieure, était ravie d’accueillir les 26 étudiantsde la 1ère promotion du bachelor sciences forensiques, baptisée « Edmond-Locard », professeur de médecine légale qui fonda à Lyon en 1910 le premier laboratoire de police scientifique au monde.

Le 4 septembre, le célèbre juge Van Ruymbeke, parrain de la promotion, est venu à la rencontre des étudiants.

En effet, le magistrat connaît bien Thierry Lezeau, ancien gendarme, aujourd’hui co-gérant avec Didier Sonnois de la société Forensic Consulting France basée en Morbihan, tous deux référents sur la partie pratique et opérationnelle de la formation sciences forensiques à St Jo. Le juge Van Ruymbek avait travaillé avec Thierry Lezeau dans l’enquête qui concernait le meurtre de Caroline Dickinson. Et c’est de cette affaire passionnante qu’il a souhaité parler aux étudiants. Tous ont écouté avec beaucoup d’intérêt le déroulement des faits et ses explications. Ils ont aussi bien compris l’importance de l’ADN dans les enquêtes.

Plusieurs professionnels étaient présents à cette matinée. Parmi eux, le Général Daoust, le Lieutenant-Colonel Coirier, Maître Guyon, ex-bâtonnier de Lorient, Madame Lauer, ex-directrice de l’Edago, école d’avocats de Rennes, Monsieur Suply, médecin légiste à Lorient…

On peut d’ores et déjà dire que le bachelor sciences forensiques est reconnu par ses pairs avec la caution de l’université de Cergy Pontoise et de son département dédié aux sciences forensiques. Un sacré atout pour les étudiants !!!

 

Le 10 septembre 2020 à 11:36

< Revenir aux actualités