Actualités

 4 ...  

SNSM : Les gestes qui sauvent

Le 06 mars 2020 à 14:49

En février dernier, la SNSM (Société Nationale de Sauvetage en Mer) est intervenue à St Jo pour exposer leurs missions sur le littoral.

Cette présentation réalisée par Monsieur Bothorel, responsable de la base de Lorient, permettait de faire prendre conscience aux lycéens du rôle des sauveteurs, des types d’interventions, de l’état d’esprit des Hommes de la SNSM et des formations que la SNSM propose aux jeunes.

Puis, place à l’action au travers de trois ateliers : un sur les premiers secours, un autre sur le matériel et le troisième sur « Vis ma vie ». Ces ateliers étaient animés par des jeunes gens formés ou en formation à la SNSM.

Les élèves ont été ravis de cette expérience qu’ils ont trouvé particulièrement intéressante. « Ça nous a permis d'en apprendre davantage sur le secourisme et sur les qualités et contraintes qu'il faut respecter. La partie pratique sur les mannequins, m’a remis en mémoire les gestes simples qui sauvent. Pour le reste, on a appris certaines techniques de survies bonnes à savoir. Bilan très positif de cet après-midi ! », a conclu Matéo. St Jo espère renouveler l’expérience en septembre prochain, et pourquoi ne pas proposer des formations validantes auprès des élèves de la section nautisme pendant leurs six semaines de coupure hivernale.



MUN à Grenoble, la plus grande métropole des Alpes

Le 06 mars 2020 à 14:46

Du 14 au 16 février 2020, 4 élèves de seconde et 2 de première générale et technologique ont participé à la 8ème édition du MFGNU (Modèle Francophone Grenoblois des Nations Unies) accompagnés de deux de leurs enseignants, Monsieur Prigent et Madame Allaire.

Après des semaines de recherches et de préparation sur les pays qu'ils devaient représenter, le Yémen et la Russie, les élèves ont pu débattre et défendre leurs positions politiques, économiques et écologiques dans les différents comités qui leur ont été attribués autour d’une grande question : « L’humanité face aux défis du développement : entre émergence et développement durable? »

De plus, les élèves ont pu faire connaissance avec 400 jeunes provenant de divers lycées français et étrangers (Istanbul, Grèce, Bruxelles...). Une expérience riche en échanges pour chacun d'entre eux. Et puis, participer à un MUN, c'est travailler l'éloquence, sa posture face à un public, son argumentation… Un bon entraînement pour ces élèves, qui avec la réforme du Bac, devront passer le grand oral en classe de terminale !

A saluer que Sarah, élève de seconde, a relevé le défi de défendre ses positions en anglais pendant trois jours !

Tous fiers et satisfaits de leur séjour, ils sont déjà prêts à participer à un nouveau MUN l'an prochain. Ils se sont également pleinement investis dans l'organisation du Mini MUN qui a accueilli des jeunes de différents collèges du secteur lorientais au lycée St Jo le 27 mars dernier.



Le Bachelor Sciences Forensiques à St Jo Lorient

Le 10 février 2020 à 11:35

Le Bachelor Sciences Forensiques a obtenu un franc succès

aux portes ouvertes de l'enseignement supérieur à St Jo Lorient le samedi 7 février 2020.

 

Les publics intéressés par ce diplôme, UNIQUE EN FRANCE, se sont déplacés.

 

TV Quiberon La Baie actualité samedi 8 février 2020

Interview de Thierry LEZEAU , co-gérant de la société Forensic Consulting France 

sur la formation Bachelor Sciences Forensiques qui ouvre à Saint Joseph-La Salle Lorient à la rentrée 2020

 

Cliquez sur FICHE FORMATION BACHELOR SCIENCES FORENSIQUES pour la télécharger

 



Nouveauté numérique en classe de 6ème à la rentrée 2020-21 à St Jo

Le 29 janvier 2020 à 14:25

Le numérique se developpe au college saint joseph

De nombreuses familles sont venues vendredi 24 janvier rencontrer les enseignants de 6ème et visiter le collège. Elles étaient accompagnées et guidées par des élèves de 6ème et 5ème, fiers de montrer leur établissement.

Visite des classes du collège et échanges lors des portes ouvertes « spéciale entrée en 6ème »

Les parents et les enfants ont pu ainsi découvrir, entre autres, le projet Parcours de Pédagogie et Citoyenneté Numérique (PPCN) qui sera effectif à la rentrée 2020 pour les élèves de 6ème. Au-delà de l’IPAD qui sera distribuée à chaque nouvel élève de 6ème, ce projet sera un outil supplémentaire pour développer encore plus la pédagogie différenciée, les échanges, le travail collaboratif et la prise en compte des élèves à besoins particuliers.

Il s’agira d’apprendre à nos jeunes à maîtriser les écrans, à augmenter leurs compétences informatiques et celles liées aux usages d’Internet et des réseaux sociaux, à analyser tous les éléments qu’ils peuvent trouver en ligne, etc…

D’un point de vue pratique, le cartable sera allégé mais la tablette ne remplacera ni les cahiers ni l’usage de l’écrit avec le papier et les crayons.

Les applications et ressources seront très nombreuses mais toujours sous contrôle des professeurs et des parents car les tablettes sont totalement bridées. Au sein de l’établissement scolaire, les enfants n’auront pas accès à des sites de jeux, aux réseaux sociaux. Au domicile, cela se fera en fonction des choix des parents.

L’objectif de l’introduction de la tablette en Sixième n’est pas d’ajouter un écran supplémentaire au panel des écrans familiaux mais au contraire de réduire la fracture numérique ou l’illectronisme que nous constatons au quotidien. Tous nos élèves aborderont désormais le lycée avec la même maîtrise des supports techniques et en ayant développé une réelle sensibilité à l’utilisation d’Internet, aux dangers des réseaux sociaux.

Chaque semaine en Sixième, des cours de citoyenneté numérique seront donnés. Des informations plénières avec les parents seront proposées.

Ce projet ambitieux pourrait se résumer par une phrase tirée d’une enquête Québécoise « Ce ne sont ni les technologies ni la tablette tactile qui favoriseront la motivation ou la réussite des jeunes, mais bien les usages qui en seront faits, tant par les enseignants que par les élèves. En fait, la tablette tactile n’a sa place en classe que si elle participe à l’atteinte de la mission de l’école : instruire, socialiser, qualifier (…).

Ce projet numérique nous permettra, en collaboration avec les parents et de manière pédagogique, d’accompagner le jeune, dès la 6ème, vers une prise de conscience de la nécessité d’avoir une attitude citoyenne face au numérique.



Crossfit

Le 29 janvier 2020 à 14:17

Les élèves de classes de Seconde inscrits à l'option EPS se sont rendus à la salle de crossfit "An Oriant" à LorientAprès avoir échangé avec Messieurs Bègue et Mai, responsables de la salle, les élèves ont participé à une séance de crossfitDepuis, ils suivent un cycle de crosstraining le vendredi après-midi au lycée St Jo.

 

 



 4 ...