La Classe Relais

Le Dispositif Relais : Prévenir le décrochage scolaire


Origine du projet

Soucieux de répondre aux besoins particuliers et aux difficultés de certains élèves en risque de déscolarisation, les chefs d’établissements du Pays de Lorient ont, en lien avec la Direction Diocésaine du Morbihan, souhaité mettre en œuvre une forme alternative d’accompagnement et d’accueil des élèves.

Le dispositif a été autorisé en 2008 par l’Inspection Académique du Morbihan et fonctionne depuis dans l’ensemble scolaire Saint Joseph La Salle de Lorient.

 

Objectif

Le dispositif Relais O.C.E.A.N. (Optimisation des Compétences par un Enseignement Alternatif Négocié) a pour mission de :

  • Prévenir les risques de décrochage scolaire.
  • Permettre la réintégration des jeunes dans un parcours scolaire ou professionnel.
  • Accompagner les équipes pédagogiques des collèges du Pays de Lorient dans le suivi de certains élèves.
 

Public visé

Elèves de 6ème à la 3ème originaires des onze collèges catholiques du bassin de Lorient.


Equipe de professionnels du dispositif relais 

  • Un professeur certifié de collège à plein temps
  • Une enseignante du premier degré à mi-temps
     


Interventions dans les établissements

A la demande du chef d’établissement, l’équipe du dispositif se rend dans les collèges pour rencontrer les équipes pédagogiques et apporter son aide pour la gestion des difficultés manifestées par certains élèves.

  • Rendez-vous avec les jeunes, les parents 
  • Choix du système de remédiation, in situ ou par un accueil individualisé en classe relais.


Accueil dans la classe relais

L’accueil  est construit en alternance de séjours avec le collège d’origine et fait l’objet d’une signature de convention entre le jeune, ses parents, le chef d’établissement du collège, un enseignant du dispositif relais et le chef d’établissement de Saint Joseph La Salle.

Les objectifs assignés à la prise en charge d’un jeune s’articulent autour des objectifs généraux suivants :

 
  • Remise à niveau scolaire.
  • Restauration de l’image et de l’estime de soi.
  • Travail sur le projet d’orientation scolaire, voire professionnelle.
  • Donner du sens aux apprentissages.
     
   

Commission d’admission et de suivi

   

Ses modalités de fonctionnement

Elle se réunit 4 fois dans l’année pour

  • valider l’accueil d’un élève,
  • arrêter les objectifs poursuivis.
  • évaluer l’atteinte des objectifs
 

Sa composition

  • deux chefs d’établissement
  • Madame la coordinatrice de l’ASH  à la DDEC
  • Un médecin scolaire
  • Un psychologue
  • La responsable de la Mission d’Insertion des Jeunes de l’Enseignement Catholique
  • Les deux enseignants du dispositif

Saisine de la commission

Elle est réalisée par le chef de l’établissement (de l’élève concerné) qui veille à la constitution par l’équipe pédagogique et les parents d’un dossier d’admission.

La demande est présentée à la Commission par le chef d’établissement ou le professeur référent de l’élève.