Enseignement supérieur

Un parcours généraliste, accessible et sécurisé

Atouts

  • Cadre de vie et conditions de travail privilégiés : un bâtiment dédié à la Classe PrépaCampus situé à 15 mn du centre-ville et des plages, terrains et salles de sports, internat
  • Disponibilité de l’équipe enseignante
  • Accompagnement à l’orientation post-Prépa, coaching pour former aux entretiens
  • Préparation des étudiants aux concours et/ou à l’alternance
  • Partenariats avec les écoles d’ingénieurs
Bâtiment Québec où se déroulent les cours de CPGE TSI

Les Classes Préparatoires aux Grandes Écoles (CPGE) sont exclusivement réservées aux bacheliers STI 2D et STL (spécialité SPCL – Sciences Physiques et Chimiques de Laboratoire). La formation prépare en deux ans à l’accès aux Écoles d’Ingénieurs. Plus de 90% des élèves admis en 1ère année vont intégrer une école d’ingénieurs.

La Classe Prépa CPGE TSI de Saint Joseph-La Salle est une formation de haut niveau, des enseignants proches des étudiants, pas de classe surchargée, une pédagogie et des programmes adaptés aux connaissances et aux méthodes de travail des élèves de STI2D. Vous êtes en STI 2D ou STL, osez la Prépa TSI : Les plus grandes écoles sont accessibles !

Pendant 2 années, l’étudiant acquiert de solides connaissances et des méthodes de travail efficaces, afin d’intégrer une école d’ingénieurs sur un concours ou sur dossier.
Il n’est pas nécessaire d’être un élève exceptionnel de terminale STI2D ou STL pour effectuer une scolarité en classe préparatoire TSl. Il y faut, par contre, de la ténacité et la volonté de réussir.

Perspectives

Des anciens élèves de Saint Joseph-La Salle de Lorient ont intégré les écoles d’ingénieurs les plus prestigieuses, comme par exemple :

  • Les Mines de Paris
  • Les Écoles Centrales (Paris, Nantes…)
  • SupAéro Toulouse – Isae
  • Sup-Elec
  • École Normale Supérieure de Cachan
  • L’Ecole Nationale des Arts et Métiers
  • L’Ecole Nationale de l’Aviation Civile de Toulouse
  • INSA
  • Écoles du Réseau PolyTech

Procédure d’admission

Elle se fait chaque année sur dossier via une procédure informatisée à partir du site Parcoursup.

Parcoursup fin de procédure

Pour consulter le rapport public de la commission d’examens des vœux, sélectionnez votre formation.

Parcours Possibles

Au bout de 2 années, obtention de 120 crédits ECTS.

schéma parcours

Les concours

Des concours spécifiques sont réservés aux étudiants de CPGE TSI. Des places leur sont réservées chaque année dans les écoles d’ingénieurs. Il existe deux banques communes d’épreuves :

  • Concours Centrale – Supélec : Écoles Centrales (Paris, Lyon, Lille, Nantes) ; Écoles Nationales des Mines (Paris, Saint-Étienne, Nancy) ; École Polytechnique, École Supérieure d’Électricité, École Nationale Supérieure des Arts et Métiers.
  • Concours Commun Polytechnique : les ENSI, ENS de Cachan… Concours ENAC, Écoles sur dossiers : INSA, Universités de Technologies UTC, UTBM, UTT selon les aptitudes et aspirations de chacun.

Les écoles sur dossier et cursus par alternance

  • Les « INSA », Universités de Technologies (UTC, UTBM, UTT), les « ENI », Centrale Nantes, ENSTA Bretagne, IMT Atlantique
  • Les meilleures écoles réservent exclusivement aux CPGE TSI des places pour leurs cursus en alternance comme Centrale Nantes, INSA Lyon, IMT Atlantique

Le diplôme d’ingénieur pour accéder aisément à l’emploi dans tous les métiers

  • Un besoin croissant d’ingénieurs dans les années à venir dans de multiples secteurs d’activité : aéronautique, informatique / numérique, télécommunications, génie civil, BTP, urbanisme, banque, finance, énergies, etc.
  • Un diplôme qui permet d’accéder facilement à l’emploi avec un taux de chômage faible : 90% des jeunes ingénieurs ont un CDI dans les 2 mois suivant l’obtention du diplôme
  • Un diplôme qui offre des salaires attractifs (le salaire médian des jeunes diplômés est de 35 000€ brut par an et le salaire médian en France des ingénieurs tout âge confondu est de 58 000€, soit 20% au-dessus de celui des cadres).

Les 4 piliers de la formation

  • Sciences Industrielles (Génie électrique et Génie mécanique)
  • Mathématiques et informatique
  • Sciences Physiques
  • Français et langue vivante

Organisation de la formation

En 1ère année (37h)

Mathématiques
10h / semaine
Physique - Chimie
8h / semaine
Sciences Industrielles de l'ingénieur
7h / semaine
Accompagnement personnalisé
3h / semaine
Informatique
2h / semaine
Français - Philosophie
2h / semaine
Anglais
2h / semaine
Travaux d'Initiative Personnelle Encadrés (TIPE)
2h / semaine
Education physique et sportive (EPS)
2h / semaine

En 2ème année (34h)

Mathématiques
10h / semaine
Physique - Chimie
8h / semaine
Sciences Industrielles de l'ingénieur
7h / semaine
Accompagnement personnalisé
-
Informatique
2h / semaine
Français - Philosophie
2h / semaine
Anglais
2h / semaine
Travaux d'Initiative Personnelle Encadrés (TIPE)
2h / semaine
Education physique et sportive (EPS)
2h / semaine
Cours

Les TIPE (Travaux d’Initiative Personnelle Encadrés)

Il s’agit d’une épreuve de technologie spécifique à la voie TSI qui fait partie des épreuves orales d’admission aux concours CCP et Centrale-Supélec.

Dans le cadre des TIPE, l’étudiant effectue un travail qui le met en situation de responsabilité. Cette activité constitue un entraînement à la démarche scientifique et technologique, que doit mettre en œuvre un ingénieur : observations, réalisation pratique d’expériences, modélisations, formulation, d’hypothèses, simulations, validations ou invalidation des modèles proposés.

L’objectif est de valoriser la curiosité intellectuelle et le travail en groupe.
Ce projet est mené à bien tout au long de l’année.

Le forum des écoles d’ingénieurs se déroule chaque année à St Jo

Mi-décembre, 3 jours sont consacrés à l’information post-prépa sur les écoles d’ingénieurs.

En décembre 2020, 12 anciens étudiants de la CPGE TSI se sont succédé pour présenter leur école en visioconférence.
Chaque intervention, d’environ une demi-heure, a permis de présenter en détail les spécialités des écoles.

Le vendredi après-midi s’est tenu, en présentiel, le forum des écoles d’ingénieurs, qui en dépit du contexte sanitaire, a rassemblé 18 écoles. Les préparationnaires ont pu alors discuter directement avec leurs aînés et profiter de leur expérience. Au total, les étudiants de 1ère et 2ème année de la CPGE ont donc pu découvrir une trentaine d’écoles offrant des parcours et des cursus divers.

Parmi les écoles présentes cette année, certaines sont accessibles par concours (Centrale-Supélec, Centrale Marseille, Arts et Métiers, Esigelec, Estia…), d’autres sur dossier (INSA, ECAM, ICAM, HEI…). Certains élèves-ingénieurs sont en cursus étudiant, d’autres en cursus par alternance. Cette possibilité d’intégrer une école d’ingénieurs en tant qu’alternant ouvre de belles opportunités à nos étudiants de TSI, leur permettant d’accéder à des écoles prestigieuses. Cette année, l’IMT Atlantique, Centrale Nantes, Arts et Métiers étaient représentées pour leur cursus par alternance.

Les écoles d’ingénieurs intensifient leur offre d’alternance à destination des CPGE TSI car nos étudiants ont à la fois un savoir-faire pratique, une bonne culture industrielle et un bon niveau théorique (que n’ont plus les étudiants sortant d’IUT). Les écoles les plus sélectives, comme Centrale-Supélec, proposent ce type de cursus.

Ces journées s’inscrivent dans la démarche d’accompagnement à l’orientation post-prépa. L’objectif étant que tous nos étudiants intègrent une école qui corresponde à leur niveau et qui leur offre la spécialité qui les intéresse.

Le point fort de notre CPGE TSI est qu’elle prépare à la fois aux écoles sur concours et aux écoles sur dossier. Dans ce cadre, les étudiants ont également des séances de préparation aux entretiens et à l’écriture de CV.

Des anciens élèves témoignent

Différents témoignages compilés en vidéo !

Le témoignage de Guillaume

Après un bac STI2D, j’ai intégré la CPGE TSI au lycée St Joseph La Salle à Lorient à la suite de conseils venant de mes parents ainsi que de mes professeurs de terminale.

Au début, j’étais un peu hésitant parce que pour moi, la prépa c’était 15 heures de travail par jour. Mais après réflexion, j’ai fait ce choix et je me suis vite rendu compte qu’avec un travail efficace et régulier, c’est tout à fait réalisable.
Le début en CPGE s’est très bien passé dans le sens où le rythme et le programme s’inscrivent dans la continuité de ceux de terminale. Ensuite, la quantité de travail s’intensifie progressivement.

Je pense qu’avec un minimum de travail, de rigueur et de motivation, tout le monde peut réussir à atteindre son objectif sans que ces deux années de CPGE soient insurmontables. Certaines semaines, l’investissement demandé peut être assez exigeant, mais on s’y habitue assez vite et à la longue, cela devient normal. Pour moi, ces deux années n’ont pas été difficiles.

A l’issue de la CPGE, j’ai intégré Centrale-Supélec (Fusion de Centrale Paris et Supélec). L’intégration a été simple car au sein de l’école, il n’y a aucune distinction entre les différentes filières d’origine des étudiants. De plus, dans toutes les écoles, une période d’intégration (pouvant aller jusqu’à 1 mois) est proposée. Il y a également de nombreuses associations qui permettent de trouver des étudiants avec les mêmes centres d’intérêts.

C’est un parcours que je conseille, tout d’abord pour l’expérience unique qu’est la CPGE, ensuite pour les méthodes de travail que l’on apprend au cours des deux années ainsi que pour le bagage scientifique et technique que l’on acquiert et enfin pour les nombreuses possibilités que la CPGE offre comme poursuite d’étude.

L’interview de Léa

Avec son bac STI2D en poche, Léa est entrée en prépa TSI au lycée Saint Joseph-La Salle Lorient. Deux ans plus tard, Léa fait sa rentrée en école d’ingénieurs…

Léa, tout d’abord, pourquoi la STI2D ?

N’ayant pas trouvé ma voie en première S, je me suis tournée vers la STI2D, spécialité SIN (systèmes d’information et numérique). C’est une filière équivalente à la S mais beaucoup plus concrète.

Comment l’idée de la prépa est-elle venue ?

Je ne voulais pas me spécialiser dans une filière quelconque en allant en IUT ou en BTS. La CPGE, plus généraliste, permet de toucher plus de matières et donc faire un choix à la fin des deux années.

Comment s’est passé ton début en CPGE ?

Le début de CPGE s’est bien déroulé car les professeurs reprennent les bases du lycée tout en approfondissant petit à petit.

Les deux années ont-elles été difficiles ?

La deuxième année est plus difficile car elle est plus dense : nous passons les concours à la fin de l’année. Prendre de l’avance est important car sinon on peut se retrouver vite débordé. Cependant, la première année permet de mettre en place une méthode de travail essentielle aux deux années.

Quelle école as-tu intégrée ?

J’ai intégré l’ENSTA Bretagne par la voie d’apprentissage.

Comment se passe l’intégration dans l’école en venant de prépa TSI ?

L’intégration se déroule bien quelques soient les filières. Il y a une remise à niveau pour tout le monde durant la première période.

Est-ce un parcours à conseiller ? Pourquoi ?

Je recommande ce parcours car mieux vaut avoir un très bon bac STI2D qu’un mauvais bac S. De nos jours, le bac technologie n’est pas assez reconnu et pourtant, il permet aux élèves d’intégrer les mêmes écoles d’ingénieurs que ceux d’une série scientifique.

La prépa permet d’avoir une bonne méthode de travail, un esprit d’équipe développé. Elle a pour avantage également de se laisser 2 ans pour trouver sa voie tout en ayant un encadrement solide et un enseignement généraliste.

Interview de 3 étudiants en fin de 2ème année de Prépa CPGE TSI

Pourquoi un bac STI2D et une Prépa CPGE TSI ?

Les 2 ans de Prépa CPGE TSI et les atouts

Le choix d’une école en alternance et de l’entreprise

Liste des établissements intégrés par nos anciens élèves (non exhaustive)

Écoles d’ingénieurs

  • SupAéro ISAE Toulouse
  • Ecole Centrale de Nantes
  • Ecole Centrale de Lille
  • Ecole Normale Supérieure de Cachan
  • Ecole Nationale des Mines-Ponts de Paris
  • Ecole Nationale des Mines-Ponts de Nancy
  • Supelec
  • Ecole Nationale de l’Aviation Civile de Toulouse
  • ENSAM (Arts et métiers)
  • ENSIETA Brest
  • Ecole des Mines d’Albi
  • Ecole des Mines d’Alès
  • INSA Génie Mécanique & Automatique Rennes
  • INSA Génie Civil, Matériaux et Nanotechnologies Rennes
  • INSA Mécatronique Strasbourg
  • INSA Lyon
  • IFMA Clermont-Ferrand
  • ENSIME Valenciennes
  • SupMéca Paris
  • Telecom Sud Paris, Telecom Bretagne
  • Ecole Nationale de Physique de Strasbourg
  • Magistère d’astrophysique d’Orsay
  • ENSI Microtechnique mécanique de Besançon
  • Ecole Nationale Sup. d’Electronique, Informatique et Radiocomm. de Bordeaux
    ENSI Caen
  • ENSEA Cergy-Pontoise
  • EPITA Paris
  • ISEP Paris
  • 3IL Limoges
  • ISMANS Le Mans
  • ICAM Nantes
  • Ecole Polytechnique de l’Université de Nantes
  • Ecole Louis de Broglie Rennes
  • ENI Brest Mécatronique
  • ENI Metz
  • Réseau Polytech’ (différentes écoles)
  • EIC Cherbourg
  • EIT Tours
  • ESTACA Paris
  • ESTACA Laval

Universités de Technologie

  • UTC Compiègne
  • UTBM Montbeliard
  • UTT Troyes
  • ESIGELEC Rouen
  • ESTIA Bidart
  • ESAIGELEC Saint-Nazaire
  • ESIA, Ecole d’Electrotechnique de Laval
  • ESSAIM Mulhouse
  • ESAIP Guingamp, ESAIP Angers
  • EIGSI La Rochelle
  • ENSISA Mulhouse
  • ENSIBS Lorient
  • Ecole Centrale d’Electronique Paris
  • Génie Biomédical IDIM Toulouse
  • ENSEIRB
  • ENSMA

Les résultats de la CPGE TSI en 2019

Á Saint Joseph-La Salle de Lorient, plus de 90 % des élèves qui rentrent en Prépa sont admis dans une École d’Ingénieurs.

Notre CPGE prépare les étudiants (qui sont tous issus des filières technologiques STI2D ou STLà intégrer des écoles sur concours ou des écoles sur dossier et notamment des écoles proposant des cursus par alternance. Les résultats de la promotion 2018/2019 confirment ainsi la tendance de ces dernières années : pour leur cursus ingénieur, 15 étudiants ont choisi la voie de l’apprentissage et 17 autres vont en cursus étudiant classique.

Cette possibilité offerte aux étudiants de CPGE TSI d’avoir accès aux meilleures écoles par voie d’apprentissage  leur ouvre de belles opportunités, leur donnant la chance d’intégrer une école prestigieuse et une très bonne entreprise.

Cette année marque une diversification des écoles proposant un cursus par alternance aux CPGE TSI : 2 de nos étudiants seront l’an prochain à l’IMT Atlantique (ex Telecom Bretagne), 1 autre aux mines d’Alès, 1 aux mines Saint-Etienne, 1 à l’INSA de Lyon, 1 à Centrale Nantes pour ne citer que les écoles les plus sélectives.

Les écoles d’ingénieurs intensifient leur offre d’alternance  à destination des CPGE TSI car nos étudiants ont à la fois un savoir-faire pratique, une bonne culture industrielle et un bon niveau théorique (que n’ont plus les étudiants sortant d’IUT).

Les entreprises sont également très demandeuse d’étudiants en alternance et offrent de très nombreux stages. Parmi les entreprises accueillants nos étudiants cette année, citons par exemple Airbus, Naval Group, MBDA, Thalès, Orange, Safran  Hutchinson, Ariane Espace, Vinci ou encore Ifremer.

Enfin, 5 de nos étudiants vont redoubler dont 4 par choix afin d’avoir une école correspondant à leur ambition. Et sur les 38 étudiants de la promotion de TSI 1, 36 passent en TSI 2 (94,7%). Ils intégreront tous une école d’ingénieurs.

Notre CPGE prépare les étudiants (qui sont tous issus des filières technologiques STI2D ou STL à intégrer des écoles sur concours ou des écoles sur dossier et notamment des écoles proposant des cursus par alternance. Les résultats de la promotion 2018/2019 confirment ainsi la tendance de ces dernières années : pour leur cursus ingénieur, 15 étudiants ont choisi la voie de l’apprentissage et 17 autres vont en cursus étudiant classique.

Cette possibilité offerte aux étudiants de CPGE TSI d’avoir accès aux meilleures écoles par voie d’apprentissage  leur ouvre de belles opportunités, leur donnant la chance d’intégrer une école prestigieuse et une très bonne entreprise.

Cette année marque une diversification des écoles proposant un cursus par alternance aux CPGE TSI : 2 de nos étudiants seront l’an prochain à l’IMT Atlantique (ex Telecom Bretagne), 1 autre aux mines d’Alès, 1 aux mines Saint-Etienne, 1 à l’INSA de Lyon, 1 à Centrale Nantes pour ne citer que les écoles les plus sélectives.

Les écoles d’ingénieurs intensifient leur offre d’alternance  à destination des CPGE TSI car nos étudiants ont à la fois un savoir-faire pratique, une bonne culture industrielle et un bon niveau théorique (que n’ont plus les étudiants sortant d’IUT).

Les entreprises sont également très demandeuse d’étudiants en alternance et offrent de très nombreux stages. Parmi les entreprises accueillants nos étudiants cette année, citons par exemple Airbus, Naval Group, MBDA, Thalès, Orange, Safran  Hutchinson, Ariane Espace, Vinci ou encore Ifremer.

Enfin, 5 de nos étudiants vont redoubler dont 4 par choix afin d’avoir une école correspondant à leur ambition. Et sur les 38 étudiants de la promotion de TSI 1, 36 passent en TSI 2 (94,7%). Ils intégreront tous une école d’ingénieurs.

La vie en Prépa, c’est aussi ça !

  • Des moments ludiques, pour favoriser une belle harmonie entre les étudiants eux-mêmes, mais également entre les jeunes et les enseignants. Tout est mis en place pour favoriser l’épanouissement de l’étudiant
  • Une journée d’intégration en début d’année et une sortie de fin d’année
  • Une semaine de classe de neige

Et, pour tous les étudiants :

  • Mise à disposition gratuite de la presse quotidienne régionale
  • Participation possible pour les volontaires aux opérations « Don du Sang »
  • Foyer étudiant en accès libre de 7 h 30 à 19 h 30 : boissons froides et chaudes, gâteaux, etc.
  • Responsabilisation au sein du Bureau des Étudiants (BDE)
  • L’internat est un espace convivial, où tout est entrepris pour que l’étudiant s’y sente bien (célébration des anniversaires, atelier de musculation, soirées raclettes l’hiver…)

Foire aux questions

Les élèves inscrits en CPGE ont le statut d’étudiant. Ils peuvent alors bénéficier du régime de la Sécurité Sociale étudiante et de bourses d’enseignement supérieur.

Les étudiants boursiers sont exonérés du paiement de certains droits d’inscription aux concours.

Les étudiants peuvent accéder au service de restauration rapide sur le site de Saint Joseph (pizzas, sandwichs, pâtes…).

Ils ont également accès au restaurant universitaire, à 2 mn de l’établissement. Les étudiants peuvent aussi choisir le régime de demi-pensionnaire.

La participation des familles est fixée selon un barème comprenant un tarif de base (975 euros par mois sur 10 mois pour l’année scolaire 2020-2021).

Cette participation couvre les charges et investissements non subventionnés inhérents au fonctionnement de l’établissement.

Les étudiants peuvent bénéficier de logements équipés chez l’habitant ou en résidence universitaire. A notre accueil, nous leur donnons des adresses.
D’autres fichiers d’adresses sont également disponibles au CROUS ou au secrétariat du lycée.

Disponible pour les étudiants de CPGE, l’internat est ouvert tous les jours (sauf samedi soir et vacances scolaires).