Lycée professionnel

Le titulaire du Baccalauréat professionnel Installateur en Chauffage, Climatisation et Énergies Renouvelables bénéficie d’un secteur porteur qui, dans l’avenir, va offrir de nombreux débouchés. Les plus entreprenants pourront un jour créer également leur propre entreprise.

J'aime

  • Les évolutions techniques et l’innovation
  • Les énergies renouvelables (solaire, bois, pompe à chaleur…)
  • Fabriquer, assembler, souder
  • La diversité des sites et des installations

Je développe des compétences

  • À réaliser des installations de chauffage et de ventilation
  • À mettre au point ces installations, les dépanner, les optimiser
  • À travailler en équipe dans des domaines variés
  • À préparer et organiser les chantiers
  • À contribuer aux performances énergétiques des bâtiments

Contenu de la formation

EN FIN DE LA CLASSE DE PREMIÈRE :

  • Attestation de réussite intermédiaire
  • Technologie
  • Étude et conception de systèmes
  • Réalisation et contrôle d’installations
  • PSE (Prévention, Santé, Environnement)
  • Gestion
  • Chef d’oeuvre
  • Français
  • Histoire – Géographie
  • Anglais
  • Mathématiques
  • Sciences Physiques
  • Arts Appliqués
  • EPS

Formation Sauveteur Secouriste du Travail

Je deviens technicien

  • Chauffagiste, technicien de maintenance, installateur-metteur au point
  • Des évolutions rapides : chef d’équipe ou de chantier, création ou reprise d’entreprise

Après le BAC, je poursuis mes études

2019 ENER 9

Enseignement
Général
12h

Enseignement
Professionnel
15H

Périodes de formation en entreprise

6 semaines
1ère année

8 semaines
2ème année

8 semaines
3ème année

22 semaines
en 3 ans

PARTENARIAT AVEC L’AGENCE CHAM LORIENT

NTERVIEW DE SOPHIE DORVAL, RESPONSABLE DE L’AGENCE CHAM LORIENT DEPUIS SEPTEMBRE 2019

Dirigé par Jean-Bernard Terrier, le Groupe Cham c’est plus de 950 collaborateurs dont 650 techniciens répartis sur plus de 70 agences sur toute la France pour un chiffre d’affaires de 80 M€. Il compte 390 000 clients professionnels et particuliers sous contrats avec plus de 800 000 interventions/an. Filiale 100% du groupe EDF, acteur majeur dans le domaine de la maintenance des équipements de chauffage et de production d’eau chaude, Cham assure la maintenance, le dépannage et l’installation des appareils entretenus.

L’agence Cham de Lorient, partenaire du lycée professionnel Saint Joseph-La Salle Lorient depuis plusieurs années a toujours eu à cœur d’intégrer des élèves stagiaires de formation ICCER dans ses équipes.

  1. Votre entreprise collabore-t-elle souvent avec des stagiaires et/ou des alternants ?

Je vais parler au présent car j’étais au commerce chez Cham avant de prendre le poste de responsable d’agence en septembre dernier mais je sais que le groupe Cham et l’agence de Lorient ont toujours pris beaucoup de stagiaires. Chaque année, notre agence prend une dizaine de jeunes, soit en plomberie, soit en maintenance, et particulièrement des stagiaires de formation ICCER de St Jo car nous avons d’excellentes relations avec nos interlocuteurs.

Notre groupe recherche également des alternants et à la rentrée de septembre 2020 recrute plus de 50 personnes. L’alternance est adaptée à un besoin immédiat de recrutement. C’est aussi un moyen de préparer l’embauche à terme de salariés compétents afin de répondre à des besoins futurs.

A l’agence de Lorient par exemple, on intègre en septembre prochain un premier apprenti qui nous vient de St Jo. Nous sommes très contents de mettre les pieds à l’étrier dans le domaine de l’alternance. Donc, pour nous, prendre des stagiaires et des alternants au sein des lycées professionnels est un bon moyen pour recruter nos futurs collaborateurs et une fois chez nous, nous les formons à la culture d’entreprise et essayons de leur donner envie de rester.

Et puis, chez Cham, un jeune a de vraies possibilités. On peut lui offrir la mobilité sur le territoire national. Il peut devenir chef d’équipe, puis responsable d’agence ou occuper des fonctions supports au siège ou dans d’autres filiales du groupe. Sans parler de tous les avantages qui vont avec. En revanche, ce dernier doit aimer être commercial et technicien à la fois. Il doit savoir faire de la maintenance mais aussi savoir parler au client et le rassurer.

  1. Qu’est-ce votre entreprise attend d’un stagiaire ou d’un apprenti ?

La seule et unique chose que nous attendons c’est que le jeune qui s’engage en stage ou en alternance chez nous soit motivé par le métier à 200%. C’est un facteur déterminant pour sa réussite. Même s’il ne le connaît pas bien, on lui apprendra parce que tout s’apprend avec de la motivation… C’est pour moi un aspect essentiel au travail !

  1. Que peut-il apporter à votre entreprise ?

Comme nous avons souvent la tête dans le guidon, l’alternance comme le stage apportent un regard neuf à notre activité. L’alternant est un élément dynamisant pour l’entreprise et l’activité Cham offre à l’alternant la possibilité d’acquérir des compétences professionnelles et un savoir-faire spécifique pour à long terme en faire un collaborateur efficace et dynamique. A l’extérieur de l’entreprise, c’est un nouvel ambassadeur qui communiquera à son entourage et à d’autres jeunes, tout le bien qu’il pense de notre entreprise.

  1. Quel message souhaiteriez-vous faire passer aux jeunes en formation ?

Qu’ils viennent rencontrer les entreprises et qu’ils s’intéressent davantage à notre activité qui est enrichissante et en perpétuelle évolution. C’est un métier où on ne s’ennuie jamais. De plus, nos techniciens ne sont pas formés que sur la chaudière. Ils peuvent aller vers les domaines des énergies renouvelables, la pompe à chaleur, le ballon thermodynamique, etc.

  1. Pour conclure, pouvez-vous nous parlez de votre partenariat avec St Jo ?

C’est une école hyper dynamique et ça se passe bien avec nos interlocuteurs qui sont, eux aussi, dynamiques. Nous avons un partenariat de qualité et de confiance depuis plusieurs années. Et puis, nous avons des valeurs communes comme le sérieux de la structure et l’investissement des collaborateurs, l’accompagnement des personnes, la qualité des lieux et du travail…

mini entreprise TISEC

Micro-entreprise Copper Steel

La classe de seconde Bac Pro ICCER a créé une micro-entreprise qui s’intitule Copper Steel.

L’objectif de cette mini-entreprise est de récupérer des matériaux utilisés en atelier, comme le cuivre ou l’acier, afin de créer des objets de décoration. Ainsi, les élèves ont réalisé des lampes, des bougeoirs, des portes papiers, des supports de téléphone et de tablette, des figurines, des étagères, etc. et créé des objets à la demande.

Afin de découvrir leurs créations, Copper Steel a ouvert un compte Instagram.

Ces entrepreneurs en herbe ont établi aussi un flyer, un bon de commande mis à la disposition du public sur Instagram. Leurs tarifs varient de 7 à 45 euros selon les objets et une partie des gains est reversée à des associations caritatives.

Création d’un job dating des métiers de l’énergie à St Jo

14 entreprises ont répondu présentes dans les métiers du chaud, du froid, de la plomberie, de l’électricité, etc… au job dating qui s’est déroulé à St Jo Lorient. Une soixantaine d’élèves, de CAP, de Bacs Pro et de BTS FED options A et B était concernée par ce job dating. Les anciens élèves de Saint Joseph-La Salle Lorient étaient également conviés à y participer.

L’objectif de cet évènement était de mettre des élèves sortants de formation en relation directe avec des entreprises locales qui recrutent pleinement.

Un objectif gagnant-gagnant qui a permis aux élèves de se présenter à 14 entreprises (entretiens d’environ 10 à 15 mn) et aux entreprises de rencontrer un maximum de jeunes en un temps record et de pouvoir communiquer directement sur leurs opportunités de carrière.