Lycée professionnel

Option RSP (Réalisation et Suivi de Production)

Le titulaire du Baccalauréat professionnel Technicien de Réalisation en Pièces Mécaniques est un opérateur de filière productique mécanique. A partir d’un cahier des charges, il assure le lancement et le suivi d’une production de pièces mécaniques destinées à la réalisation d’ensembles mécaniques industriels divers.

Le technicien conçoit un programme informatique à partir d’une définition numérique. À l’aide de logiciels de fabrication assistée par ordinateur, il effectue la simulation du programme. Il implante et transfère les données numériques, puis réalise la pièce mécanique.

Les jeunes formés dans cette spécialité sont très recherchés sur le marché du travail.

J'aime

  • Programmer et prérégler des machines
  • Fabriquer
  • Préparer une fabrication à partir d’un dossier technique
  • Expliquer et démontrer les phases de fabrication
  • Contrôler une fabrication

Je développe des compétences

  • Développer la logique, la méthode et le sens de la précision
  • S’ouvrir à l’évolution des techniques
  • Savoir communiquer

Contenu de la formation

EN FIN DE LA CLASSE DE PREMIÈRE :

  • Attestation de réussite intermédiaire
  • Technologie
  • Etude de fabrication
  • Fabrication
  • PSE (Prévention Santé Environnement)
  • Gestion
  • Chef d’oeuvre
  • Français
  • Histoire – Géographie
  • Anglais
  • Mathématiques
  • Sciences Physiques
  • Arts Appliqués
  • EPS

Formation Sauveteur Secouriste du Travail

Je deviens

  • Ajusteur-Monteur

  • Opérateur sur machine à commande numérique dans toutes les entreprises de fabrication mécanique (moules, outillages, accastillage, pièces usinées) de secteurs aussi variés que l’aéronautique, l’automobile, le ferroviaire, l’agricole ou l’agro-alimentaire

2019 TU 11

Après le BAC, je poursuis mes études

  • BTS industriels (BTS CPRP : Conception des Processus de Réalisation de Produits)
  • BTS CPI (Conception des Produits Industriels)
  • BTS Technico-Commercial
  • DEC Technique au Québec

Enseignement
Général
12h

Enseignement
Professionnel
15h

Périodes de formation en entreprise

6 semaines
1ère année

8 semaines
2ème année

8 semaines
3ème année

22 semaines
en 3 ans

Des cours d’Allemand en Bac Pro TRPM

Depuis 3 ans, cette formation a permis aux élèves de séjourner à 2 reprises en Allemagne.

8 Cours allemand 1èer TU

Le 1er séjour, d’une durée d’une semaine, a bénéficié à l’ensemble des élèves des classes de seconde et de première avec un programme de découvertes culturelles et techniques à Munich et ses alentours. La visite des lignes de production chez BMW était notamment au programme de la semaine.
Le 2
ème séjour fut réservé à seulement 4 élèves de terminale qui ont été sélectionnés pour effectuer 4 semaines de formation en milieu professionnel.
Dès la fin de l’année de seconde, tous les élèves volontaires pour ce stage à l’étranger devaient s’inscrire aux cours d’Allemand qui débutaient dès la classe de première.

À la fin de l’année scolaire, un jury a sélectionné les 4 élèves qui sont partis pour Chemnitz, en région Saxe dans l’est de l’Allemagne. Ces derniers ont intégré les sociétés Siemens et Parker Hannifin au rythme de 15 jours au sein de chaque entreprise. Ils ont eu la chance de passer une journée au sein de deux entreprises fabriquant des machines-outils d’usinage mondialement reconnues (StarragGmbH et Niles-Simmons).

A l’issue de ces 4 semaines, les stagiaires ont reçu une attestation de formation de l’entreprise Siemens. Un véritable atout pour leurs CV.

Afin d’être plus à l’aise dans leurs stages en Allemagne, les candidats bénéficient d’environ une soixantaine d’heures de cours avec Madame Servel, professeure d’Allemand, pour se familiariser avec la langue de Goethe.

Tous les élèves qui ont déjà eu la chance de partir pour Chemnitz les années passées nous l’ont confirmé : Si c’était à refaire on repartirait tout de suite ! Also los !

Stagiaires de terminale en Allemagne

Quatre élèves ont été sélectionnés par leurs professeurs pour réaliser leur stage de 4 semaines à Chemnitz en Allemagne chez Siemens et Parker Hannifin au rythme de 15 jours, 15 jours au sein de chaque structure.

Avant le jour J, ils se sont préparés en prenant des cours de langue allemande au sein de l’établissement St Joseph. Premier respect, lorsque l’on va à l’étranger qui est de parler la langue de nos hôtes. Ils furent logés à leur arrivée au centre de formation des apprentis de chez Siemens.

Leurs missions ont consisté dans les ateliers de Siemens à participer au projet de fabrication d’une imprimante 3D sur la partie mécanique au sein d’une équipe d’apprentis allemands.

Chez Parker Hannifin, ils ont travaillé sur un nouveau produit : un bloc hydraulique en version ouverte, le tout présenté sur un support afin de montrer l’intérieur du bloc avec les différents composants du mécanisme. Les stagiaires ont également été pris en charge par des apprentis allemands.

Les deux sociétés ont souhaité que les 4 apprentis français exposent leur bilan de stage à l’oral devant un public de professionnels, d’institutionnels (l’IHK de Chemnitz) et de professeurs. Exercice réussi pour Noa, Arthur, Evjand et Pierre ! Ces derniers ont reçu une attestation de formation de l’entreprise Siemens rédigée en langue allemande et française.

Enfin, ils ont eu la chance de se retrouver au sein du berceau de la machine-outil qu’est la Saxe, région située à l’est de l’Allemagne, au pied des Monts Métallifères.

La visite du musée de l’industrie et de la technique, organisé par Marie-Laurence SERVEL et Michel LE VERGER, leur a permis de découvrir la riche histoire industrielle de cette région de l’Allemagne.